Test Prestashop 1.7

Config basique :
PrestaShop v1.7.0.0 Beta1
Windows 10 (Intel i5, 8 Go RAM)
WAMP

INSTALL :
L’archive se compose d’un index.php et d’un zip.
Essai pour essai, après avoir configuré mon serveur j’ai lancé le fichier php.
J’ai été agréablement surprise de ne rien avoir à faire d’autres : le script dézippe l’archive, ce qui règle le problème d’envoi de milliers de fichiers par ftp quand on n’a pas accès au serveur autrement que par ftp.
Puis on arrive sur un écran de bienvenue
FireShot Screen Capture #060 - 'Assistant d'installation' - prestashop_17_install_index_php

Puis écran de la licence (OSL 3.0), puis un écran infos de la boutique (nom, pays, compte admin…), puis l’écran de config de la base de données :
FireShot Screen Capture #061 - 'Assistant d'installation' - prestashop_17_install_index_php

Puis l’écran d’installation, avec l’avancement des étapes qui est bien indiqué visuellement.
Là il y a ajout des produits de démo (je n’ai pas vu où on pouvait désactiver cette option).
Et ça passe directement à l’écran de fin d’installation (d’où l’absence de capture de l’écran précédent) :
FireShot Screen Capture #062 - 'Assistant d'installation' - prestashop_17_install_index_php

Comme d’hab on nous demande de supprimer le dossier install, je vais juste le renommer.

Hop voici la page d’accueil de ma nouvelle boutique :
FireShot Screen Capture #063 - 'test' - prestashop_17

Bon ben déjà ça marche, et c’est propre.
Passons à l’admin :
– l’écran d’identification ne diffère pas vraiment pas rapport à la 1.6
– Après l’identification, j’ai un pingouin qui s’appelle Preston qui me propose de me guider. Je vais passer pour le moment…
Voici la tableau de bord principal :
FireShot Screen Capture #064 - 'Tableau de Bord • test' - prestashop_17_admin700dnhrsw_index_php_controller=AdminDashboard&token=6cd23070673f7b08b4b90

Ce qui me frappe c’est la réorganisation du menu en 3 parties : SELL / IMPROVE / CONFIGURE
Bienvenue en 2016 🙂
On a un petit on/off pour le mode démo au niveau chiffres, ce qui est sympa.

Sur l’écran Commandes pas de grands changements.
Rentrons dans le catalogue…
C’est sur une fiche produit qu’il y a une différence :
FireShot Screen Capture #065 - 'Produits • test' - prestashop_17_admin700dnhrsw_product_form_1#tab-step1
Bon alors là sur cette capture comme les menus gauche et bas sont sticky ça fait bizarre mais aucun problème à l’écran.
Donc nous arrivons sur la présentation des photos, ce qui est un peu le nerf de la guerre donc c’est sympa et ça permet une reconnaissance immédiate du produit. A noter qu’on peut ajouter une légende aux photos. Si le clic sur le fond du container des photos pouvait non pas ouvrir l’upload mais fermer les petites fenêtres d’option de photo ce serait ergonomiquement bien (j’aime pas cliquer sur les croix, c’est super long par rapport à « cliquer ailleurs et ça ferme la modale », et c’est tellement mieux que je pense que ça rentre dans les usages).
Sur la même page et de manière assez simple sont présentés :
– les descriptions courtes et longues
– les caractéristiques (pré-définies, seules les valeurs peuvent être custom à ce niveau)
– la marque
– l’ajout rapide de produits liés
Sur la partie droite :
– Le choix produits normal / produits avec déclinaisons (ce qui change le reste)
– la quantité (produit simple uniquement)
– le prix HT et TTC
– le taux de TVA (parmi ceux pré-définis)
– les catégories avec : une recherche (problème de background transparent sur les résultats), les catégories du produit sous forme de tags, l’arborescence des catégories avec des cases à cocher, et même l’ajout de nouvelles catégories… que demande le peuple !
Et tout ça en ajax, plus précisément sans rechargement de page, j’ai plus d’un client qui baverait si je leur faisait cette démo 😉
Et quand on enregistre (bouton SAVE menu du bas), ça RESTE SUR LE MEME PAGE ! Enfin ils ont arrêté de faire semblant de deviner où l’admin voulait aller après…

Autres onglets :
– Quantités (produit « simple ») : gestion du comportement si pas de stock, minimum de commandes, label, date de disponibilité

– Déclinaison (produit avec déclinaison) : FireShot Screen Capture #066 - 'Produits • test' - prestashop_17_admin700dnhrsw_product_form_1#tab-step3
Je pense que c’est Work In Progress, en tout cas ça en donne l’impression. Il manque des cases « tout sélectionner » sur les différents attributs à combiner.
J’ai testé la génération avec 2×2 valeurs et ça marche bien, puis on retrouve pour chaque déclinaison les infos de quantité, date dispo, quantité minimum, ref, impact de prix HT, TTC, unité et en gros, impact poids, ISBN, EAN, UPC, et la gestion de plusieurs images par combinaison.

– Shipping : taille, poids, coût spécifique et transporteur(s) (si custom)

– Prix : on retrouve les infos basiques + un prix par unité (on peut mettre ce qu’on veut « kilo », « litre »…), le flag « promo », les prix spécifiques (par devise, pays, groupe client, client(s), déclinaisons, dates) et la gestion de priorités de ces règles.

– SEO : meta title si différent du product name, meta description si différent de la description courte, url rewritée, et une gestion de redirection si produit plus valable (c’est cool ça !) : par défaut 404, ou vers un autre produit en 301 ou en 302 !

– Options : Visibilité et disponibilité avec une case cross-canal « web only (not sold in your retail store) », tags, condition du produit, ref, ISBN, UPC, EAN… Champs de personnalisation texte ou fichier (multiples), fichiers joints, fournisseurs, références fournisseurs.

Pour en finir avec ce premier test, je vois rapidement que :
– la partie SAV se transforme tout doucement en mini-zendesk, ce qui sera suffisant pour de petites plateformes et ça c’est bien (j’ai dit mini hein, ok micro).
– sur la partie Modules et Services ça serait bien de ne pas avoir besoin de faire un autre clics pour arriver aux modules installés… et sinon l’affichage des modules a été pas mal modifié, il faudrait voir un prod si c’est mieux, plus ergonomique, plus rapide qu’actuellement, ça serait pas du luxe, surtout pour les dev.
– on peut créer des catégories de pages CMS.
– le positionnement des modules dans les hooks n’a pas changé.

Et… et il est temps d’aller se coucher 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *